Cookie Choices Blogger

Le Radeau de la Méduse



A cause de sa très grande fragilité et de sa grande dimension, (Haut:4,91 m.;Large:7,16 m) le tableau ne quitte jamais le musée du Louvre à Paris (aile Denon Mollien Salle 77). Ce tableau est une des œuvres capitales du XIXe siècle. Le thème est celui d'un événement récent, le sauvetage de quelques rescapés du naufrage de la frégate "La Méduse" sombrée, en 1816, près des côtes du Sénégal. Cent cinquante hommes avaient pris place sur un radeau qui dériva pendant dix jours. Quinze mourants subsistaient quand un vaisseau fut en vue. C'est le moment choisi par le peintre. Géricault se fit conter la tragédie par les deux survivants, représentés au pied du mât, qui lui donnèrent une description exacte du radeau. Géricault a représenté l'instant même où les survivants aperçoivent le bateau des sauveteurs. Afin d'être le plus authentique possible, il se lança dans une extraordinaire démarche où il interviewa des survivants et fit leur portrait, construisit un modèle de radeau, et se rendit même à la morgue pour y étudier les cadavres.
le musée du Louvre à Parisun tableau de  grande dimension

Le Radeau de la Méduse Le tableau ne quitte jamais le musée
L'œuvre est parfaitement romantique par son inspiration, un sujet d'épouvante puisé dans l'histoire contemporaine, par sa facture emportée, par le dynamisme qui l'anime : néanmoins, elle se réfère à la tradition classique par sa composition en pyramide. Géricault cherche une manière de peindre plus libre. Par sa couche épaisse, son sens du mouvement et ses couleurs morbides, macabres, illustrant la mort, il a en lui la violence romantique : contrastes, effets d'ombre et de lumière. Ces audaces influenceront Delacroix qui a d'ailleurs posé pour l'un des personnages du Radeau (le mort au premier plan, face contre le radeau, bras gauche étendu). L'œuvre est vilipendé au Salon de 1819, tant pour la nouveauté de son interprétation que pour son esprit où on décèle des intentions politiques (le naufrage de "La Méduse'' avait suscité des remous contre le pouvoir), la présence d'un naufragé noir est considéré comme un manifeste contre l'esclavage. En revanche, le tableau soulève l'enthousiasme en Angleterre où Géricault l'expose en 1820.

Cette œuvre est assez sombre : en effet Géricault a utilisé du bitume pour les noirs, technique en vogue à l'époque, mais qui a tendance à s'assombrir avec le temps.


Painter and lithographer Théodore Géricault was the leader of the French Romantic movement; The Raft of the 'Medusa' was his most ambitious work. He consciously sought for 'headline' public events to provide a subject for a major work that would launch his career. The Medusa, a government vessel, had foundered off the West African coast, and 150 people tried to escape on a raft. After thirteen days, only fifteen were rescued alive. They had had nothing but a few drops of wine - and human meat - to sustain them. The tragedy was blamed on official negligence and created a political scandal. Géricault depicted the instant when the survivors first saw the rescue ship, and he went to extraordinary lengths to achieve authenticity: he interviewed survivors and drew their portraits, he had a model of the raft built, he even studied corpses in the morgue.

Ci-dessous un extrait de l'émission PALETTES : LE RADEAU DE LA MEDUSE (Réalisateur et Auteur : Alain Jaubert) - Théodore Géricault - La beauté du désastre, enregistrée le Samedi 10 juin 2006 à 20h15 sur ARTE :



.....la totalité de ce film est disponible en DVD



Quelques documents intéressants :
étude wikipedia
description : Théophile Gautier
étude privée 1
étude privée 2